Les auteurs et créateurs ne sont pas des esclaves.

Mobilisons-nous pour défendre nos droits.

Signer la pétition : Le Gouvernement trahit les auteurs, Non à la légalisation du plagiat !

Beaucoup de choses, beaucoup trop de choses, sont faites en notre nom, sans que nous ayons notre mot à dire, voire sans que nous en soyons informés.

Ici et maintenant, nous pourrons dire notre mot.

Ce qui nous réunit, à défaut de nous unir, c’est le monde dans lequel nous vivons.

Notre monde n’est pas parfait mais il est perfectible.

Alors, répondons à l’invitation de Gandhi, en étant le changement que nous voulons voir dans le monde et en œuvrant ensemble pour faire de notre monde, un monde où il fait bon vivre.

Notre engagement :

 

  • Dire la vérité et donc vérifier nos sources.

  • Faire de la consultation quotidienne un vrai moment de plaisir.

  • Vous permettre d'être des acteurs de la vie publique, des acteurs de notre monde.

  • Vous donner la parole à la fin de chaque opération.

 

 

Mon mot à dire, le concept
Mon mot à dire est une plateforme d’expression et d’action citoyennes.
Son but : ouvrir le débat, sensibiliser l’opinion publique sur des questions d’intérêt général et des sujets de société, provoquer des réactions saines et positives et proposer des solutions utiles et faciles à mettre en œuvre.


Le principe
Un sujet d’intérêt général, développé et argumenté à partir d’une expérience personnelle. Réveiller les consciences, constater, démontrer, proposer.
Le fond : des faits avérés et démontrés, des informations vérifiables et vérifiées, réfléchir et raisonner, comprendre et connaître.
La légèreté de ton : une communication facile, ludique, divertissante et agréable, pour sourire et même rire. Le rire étant le propre de l’homme, rire est la façon la plus directe d’humaniser.


Des opérations construites et définies dans la durée
Une mise en ligne quotidienne à travers des opérations de 7 jours, 14 jours ou 21 jours sous forme de paris ou de défis.
Une pause suffisante entre chaque opération pour publier vos commentaires exprimés tout au long des 7, 14 ou 21 jours, débattre et faire le bilan des avancées et des résultats obtenus.
Si vous avez une cause à défendre, vous pouvez adresser votre projet d’opération de 7, 14 ou 21 jours à contact@monmotadire.fr.
Tous les formats sont acceptés : textes, BD, vidéos, poèmes, chansons.

 

Une plateforme participative
Vous serez les témoins mais pas que…
Vos réactions, vos propositions, votre mobilisation et votre soutien seront déterminants et seront publiés entre chaque opération.
Pour vous : 5 minutes de lecture ou de consultation par jour. 5 minutes de votre temps.
Le temps de lecture ou de consultation est volontairement court pour convenir même aux agendas les plus chargés. Il est toujours possible de libérer cinq à dix minutes dans une journée, même pour les personnes très, très occupées.
Les contenus journaliers seront archivés sur le site, ce qui permettra à celles ou ceux qui rateraient un ou plusieurs « Jours » de les retrouver facilement et de rattraper leur retard. 
Il n’y aura qu’une opération à la fois  jusqu’à l’obtention d’un résultat concret.


Des valeurs simples mais fondamentales
La liberté, l’égalité, la justice, la démocratie, la paix, la solidarité, le partage, l'écologie.
Avoir la paix, c’est fermer les yeux et ignorer les problèmes. Etre en paix, c’est ouvrir les yeux et aborder les problèmes pour les régler.
Nous ne voulons pas fermer les yeux, nous voulons ouvrir les yeux. Nous ne voulons pas avoir la paix, nous voulons être en paix.

 

 

 

 

Première opération

 

Lancement : le lundi 9 novembre 2015

Auteur : Corinne Morel

Parrain : Jacques Bruyas

 

Les faits réels : Un auteur dépossédé de ses droits sur son œuvre par décision de justice. Ses comptes en banque bloqués par ceux qui ont reproduit son livre. Des juges qui autorisent ce que la loi interdit formellement.

La raison juridique : Aucune. Ni base légale, ni base constitutionnelle, ni base jurisprudentielle. Aucun livre, en France, ne peut-être librement reproduit, sans le consentement de l'auteur et sans citer ses sources. 

La véritable raison : Jour après Jour, vous vous ferez votre propre idée. Au Jour 21, vous saurez.

Les conséquences : Si Justice, les mots et l’auteur ne sont pas sauvés, cette décision fera jurisprudence. Des livres pourront être librement reproduits par tous sans que leur auteur puisse s'y opposer.

La fin : Elle dépend de vous. L’histoire est en train de s’écrire.

 

Biographie expresse de l'auteur :

Corinne Morel a fondé, fin 2013, l’association « Au nom du peuple », dont l’objet est de défendre l’État de droit et l’égalité devant la loi. L’une des propositions de l’association « Au nom du peuple », afficher la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen dans toutes les salles d’audience de tous les tribunaux, a bénéficié en quelques mois du soutien de 219 parlementaires. Cette proposition vient d’être retenue par le ministère de la Justice.

Diplômée universitaire de pratiques sociales (Lyon II), Corinne Morel est également l’auteur de seize ouvrages publiés dans le domaine des sciences humaines - psychologie, symbolisme et ésotérisme (Archipel, Presses du Châtelet, Grancher, Bussière, J’ai Lu, Bookelis) - et de deux romans policiers (éditions du Choucas).

 

Bibliographie expresse du parrain :

Jacques Bruyas est l'auteur d'une cinquantaine de titres (roman, théâtre, études historiques, poésie).

Jacque Bruyas est chevalier des Arts et Lettres, des Palmes Académiques de l'Ordre National du Mérite et de la Légion d'Honneur. Il est membre de plusieurs Académies, directeur des Cahiers "Orient-Méditerranée", Président de l'UERA et Président de l'Association des écrivains et éditeurs francophones.

 

Le respect des auteurs
Si vous partagez les contenus de Mon mot à dire, merci de citer vos sources et de respecter l’exception de courte citation.
Pour diffuser de longs extraits, vous pouvez demander les autorisations à Mon mot à dire.
Si vous avez une cause à défendre, adressez votre projet d'opération à contact@monmotadire.fr.
Tous les formats sont acceptés : textes, BD, vidéos, poèmes, chansons.
Conception de Mon mot à dire, auteur de l'opération "Cette justice n'est pas rendue en mon nom" : Corinne Morel

Conception de Mon mot à dire, gestion des relations presse :

Patricia Brunel